"Les traits qui ont caractérisé la vie de Saint Jean Bosco sont surtout la joie et l'affection envers tous" En date du 1er février 2015, la famille salésienne du Rwanda s'est donnée un rendez-vous unique en son genre pour fêter Saint Jean Bosco. La célébration eucharistique a été présidée par Mgr Luciano RUSSO, Nonce Apostolique pour l'Eglise du Rwanda. Voici en intégralité l'homélie de Mgr Russo:

Nous sommes tous rassembles ici aujourd'hui pour célébrer la sainte Eucharistie en faisant mémoire de la fête liturgique de saint jean bosco.

Je suis très heureux de me trouver parmi vous, ici à Kimihurura, en cette année bien spéciale du bicentenaire de la naissance de saint Jean Bosco, parce que cela nous offre l’occasion, encore une fois,  de remercier le Seigneur pour le don qu’il nous donne en fait en la personne de ce grand saint. Comme vous le savez très bien, le nom de Don Bosco, et encore plus ses oeuvres, sont désormais connus dans le monde entier et votre congrégation, tant ses branches masculines que féminines, best une présence significative et incessante dans le monde entier, étant toujours au service des jeunes pour leur donne rune formation humaine chrétienne et intellectuelle. D’autre part, l’intuition de ce saint de Turin fut précisément celle de se trouver constamment au milieu des jeunes, de s’occuper d’eux et de croire en eux, parce qu’ils sont l’avenir de l’Eglise et de la société. En effet, l’Église l'a reconnu comme grand apôtre des jeunes, lui, leur « Père et maitre » les guidant vers le salut grâce à sa méthode de persuasion, d'authentique religiosité et d'un amour visant toujours à prévenir qu'à punir. En prenant Saint François de Sales comme modèle, sa méthode éducative et apostolique s'inspirait d'un humanisme chrétien qui puise des motivations et des énergies toujours renouvelées aux sources de la sagesse évangélique. Saint Dominique Savio, qui fut l'un de plus beaux fruits de sa pédagogie avait l'habitude de dire : « Chez nous ici, à l'école de Don Bosco, la sainteté consiste à être toujours joyeux et à accomplir parfaitement tous ses devoirs. » Ce n'est pas par hasard que Jean Paul II, le 31 janvier 1988, déclara Don Bosco, «Père et maitre de la jeunesse », et déclara qu'il soit honoré et invoqué sous ce titre, surtout de la part de ceux qui se réclament d'être ses fils spirituels. Les traits qui ont caractérisé la vie de Saint Jean Bosco sont surtout la joie et l'affection envers tous. Dans ses lettres il écrivait : « Si nous voulons être considérés comme les amis du vrai bien de nos élèves et les obliger à faire leur devoir d'état, il ne faut jamais oublier que vous représentez les parents de cette jeunesse, qui a toujours été le doux objets de mes préoccupations, de mes études, de mon ministère sacerdotal et de notre congrégation salésienne. Donc. Si vous prétendez être de vrais pères pour vos élèves, il faut vraiment que vous ayez cela à coeur ; et surtout, n'utilisez jamais la répression ou punitions sans raison valable ou injustement, et alors, seulement pour la bonne raison que vous y êtes obliges de force afin d'y accomplir un devoir. » Il faut se mettre au service des autres, écrivait-il, mais surtout en faveur de ces « enfants sur lesquels nous devons exercer notre autorité ». Puisqu’ils sont nos enfants, il faut éloigner de nous toute colère quand nous leur reprochons leurs torts, ou au moins en diminuer l'intensité de sorte qu'elle paraisse complètement étouffée. Ecoutons les paroles mêmes de Don Bosco : « Pas d'énervement dans le tempérament, pas de mépris dans les yeux, pas d'insultes sur les lèvres ; mais de la compassion sur le moment même, de l'espérance pour l'avenir. C'est alors que vous serez vraiment des pères et pourrez corriger de façon véritable. » C’est cette joie qui nait dans un coeur d'amour pour le Christ et pour toute personne qu'on doit avoir, et cela plus particulièrement chez nous les ministres de l'Evangile et consacres, comme idéal de vie. Nous sommes appelés à accueillir sérieusement et avec vigueur spirituelle et pédagogique l'exemple de vie et de mission de Don Bosco, pour en faire l'objet incessant de méditation intérieure et d'activité concrète dans l'exercice de notre ministère en faveur de tout le monde. En agissant ainsi on ne trahit pas la vérité qui doit toujours être accompagnée de la charité et de l'amour envers une personne, que l'on considère possiblement capable d'estime de soi et de changement pour le mieux. Le bon éducateur, comme nous l'enseigne Don Bosco, sait exiger beaucoup des jeunes, comme l'a fait le Christ avec le jeune homme riche, les invitant à se considérer capables de réaliser des choses grandes et merveilleuses pour eux mêmes et pour les autres et en faisant d'eux les premiers responsables de leur croissance dans la joie et dans le renouvellement constant de leur propre vie. Etre fidèle à Don Bosco, cela signifie qu'on doit le connaître dans son vécu propre et dans l'histoire de son temps, faire nôtres ses inspirations, assimiler sa motivation et ses choix. Etre fidèle à Don Bosco signifie encore qu'il faut cultiver en nous un amour constant et fort vis a vis des jeunes, surtout les plus pauvres. Un tel amour nous porte à répondre à leurs besoins les plus urgents et profonds. Voilà, alors, le message que nous livre cette fête de Don Bosco : un message d'amour, de joie et de charité. Faisons-nous donc accompagner avec la grâce de Dieu et la force de son esprit, comme le fit Saint Jean Bosco, afin que nous soyons nous aussi de bons éducateurs, de bons maitres et de bons ouvriers dans la vigne du Seigneur, pour le peuple saint de Dieu et pour tant de jeunes, garçons et filles, que nous rencontrons sur le chemins de la foi, Que Saint Jean Bosco nous aide en ceci et qu'il nous encourage par son exemple de père et de maitre.

Je termine cette homélie avec la prière qui a été composée pour Bosco :

« O Saint Jean Bosco, père et maitre de la jeunesse, toi qui as tellement travaillé pour sauver les âmes, sois notre guide dans la recherche du bien de nos âmes et le salut de notre prochain ; aide-nous à vaincre nos passions et le respect humain ; enseigne-nous à aimer Jésus dans le Saint Sacrement, Marie Auxiliatrice et le Pape ; demande à Dieu pour nous la grâce d'une bonne mort, pour que nous puissions et rejoindre au Paradis. Amen. »

 Mgr Luciano Russo, Nonce Apostolique 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Most momentous charge for a expedient business is security. Perharps, http://spyapps.org/how-to-catch-a-partner.html is the first step you must think about when you are thought about security. If you are thinking about own safeness, it is one of the most reasonable choices available.

Go to top