Dimanche 17 septembre 2017, la chorale "Dukurikire Yezu" de la paroisse Saint Jean Bosco de Rango a présenté son premier concert de chants religieux dans la salle polyvalente de la paroisse. Trois autres chorales ont participé à ce concert qui a égayé chrétiens et autres amateurs de musique.

C'est depuis quatre mois que cette chorale a commencé la préparation lointaine de ce concert de chants d'action de grâce. Ils ont travaillé avec des musiciens professionnels, nouveaux membres de leur chorale. C'était un travail exigeant et un apprentissage de patience. C'était pour la chorale et pour les invités, une occasion propice de rendre grâce à Dieu pour tous les bienfaits et surtout pour l'année jubilaire du sacerdoce au Rwanda. Ce jubilé a enrichi le palmarès de l'Église du Rwanda par de nombreux événements au niveau des diocèses et des paroisses. 

Durant ce concert de chant polyphonique, les deux nouvelles volontaires allemandes qui sont venues de Bonn: Laura et Katharina, ont réjoui l'assemblée par des chants allemands et la belle mélodie germanique.  

L’accès à ce concert était gratuit. Le public qui a rempli la salle polyvalente de la paroisse ne ménageait pas ses applaudissements à l’issue  d’un chant au rythme gai et entraînant. 

Les belles mélodies invitaient l'assemblée à se lever pour danser « à la rwandaise » ou pour balancer les mains. Le succès de la chorale "Dukurikire Yezu" était total, ce dimanche. Des centaines d'auditeurs, parents et amis étaient venus pour les entendre et les applaudir. Cette chorale de la paroisse de Rango a montré l'étendue de son talent et son savoir-faire.

Le répertoire était composé d’interprétations fidèles de chants de compositeurs rwandais.

Durant son discours, le président de la chorale a dit ceci, entre autre: "Nous chantons parce que le chant plaît à nos cœurs, nous chantons aussi parce que c’est une manière de vivre notre foi et, enfin, nous chantons pour les autres et c'est pour nous un moyen d’annoncer le Christ à un plus grand nombre". Son discours fut accompagné par les applaudissements chaleureux du public ému. 

Le chant est devenu un excellent moyen d’évangélisation à Rango.

Père Raphaël Katanga

Go to top