Comme il est prévu dans le calendrier de l'année pastorale 2017-2018, la première réunion des directeurs des communautés pour cette année pastorale a eu lieu à la maison provinciale (Kigali), du 27 au 29 septembre 2017. 

Plusieurs thèmes ont été abordés afin de bien organiser les activités pastorales dans notre province.

Le Supérieur Provincial, Père Camiel, a présenté le programme d'animation et de gouvernement (PAG) de l'année pastorale 2017-2018. Il a exposé les directives et décisions élaborées durant la session annuelle du Conseil provincial de juillet 2017 à Don Bosco Muhazi. Ces décisions montrent dans quel sens doivent se dérouler toutes les activités pastorales. Elles touchent le fonctionnement des communautés et des commissions provinciales. 

Ensuite, il a insisté sur la mise en pratique de la "solidarité provinciale". Cela veut dire que chaque communauté donnera une contribution annuelle afin de participer au bon fonctionnement de la province. 

Il a parlé aussi de la visite canonique qui sera faite par le Supérieur régional dans notre province afin de lancer les consultations pour le nouveau provincial. Il a parlé du programme provisoire de la visite du Recteur Majeur dans notre province.

Par la suite, le président de chaque commission provinciale a présenté le rapport de l'année pastorale écoulée et les perspectives d'avenir en tenant compte des directives et décisions du programme d'animation et de gouvernement de cette année pastorale.

Le Père Innocent Gatete a donné une conférence sur le document préparatoire du Synode des Evêques de 2018 sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel. Ensuite, il a donné un questionnaire en vue de la préparation de ce synode. Trois groupes furent créés afin de répondre aux différentes questions.  

Les décisions qui concernent l'économie et les projets de développement dans la province ont retenu toute l'attention de l'assemblée. Désormais, a déclaré l'économe provincial, "chaque communauté ou maison qui est en crise financière, réfléchira sur sa situation financière et sera assistée dans cette réflexion par l'économat provincial". Il a continué son discours en précisant ceci: "Il est important et nécessaire pour chacun de nous de changer la mentalité : au lieu de recourir toujours à la province, chaque communauté doit se demander comment elle va se prendre en charge. Il faudra arriver à une certaine autonomie au niveau local" a-t-il conclu.

Au moment où certaines communautés ont des difficultés financières, cette déclaration « magistrale » de l'économe provincial a ébranlé certains directeurs. Cependant, ce fut pour eux une opportunité pour prendre de bonnes résolutions afin de sortir du gouffre des désastres économiques.

L'économe provincial a parlé aussi des activités préparatoires du projet d'assistance aux réfugiés soudanais qui vivent dans le nord de l'Ouganda. Ce projet sera soutenu par le Recteur Majeur.

Pour terminer, chaque directeur a partagé avec l'assemblée les nouvelles de sa communauté.

Père Raphaël Katanga

Go to top