Dimanche 15 octobre 2017, à 10 heures,  ont eu lieu les promesses de onze Salésiens coopérateurs ; ce sont les premiers depuis la fondation de l’œuvre salésienne de l’IFAK à Kimihurura en 1963.

Les promesses ont été faites au cours de la célébration eucharistique présidée par le P. Gaspard NTEZIRYAYO, délégué provincial des Salésiens coopérateurs en AGL. Il y avait la concélébration de quelques Salésiens prêtres ainsi que la participation de quelques Salésiens coopérateurs venus de différentes œuvres salésiennes au Rwanda. Dans son homélie, le Père Gaspard a parlé de l’amour infini de Dieu exprimé dans l’invitation qu’Il nous adresse à chaque instant ; mais malheureusement, ces jours-ci, les chrétiens ne répondent pas suffisamment à cette invitation. Au contraire, ils préfèrent s’occuper de leurs propres affaires en mettant en arrière la place primordiale de Dieu dans leur vie (Matthieu 22, 1-14, évangile du 28ème dimanche). Le prédicateur nous a rappelé que toutes les promesses faites dans l’Église ont leur fondement dans les promesses de baptême de chaque chrétien.  

Après six mois de préparation, ces nouveaux Salésiens coopérateurs ont rendu grâce à Dieu pour le service qu’ils ont promis de rendre à l’Église en tant que laïcs engagés pour le salut et le bien de la jeunesse.  Après la messe, les invités se sont rendus dans la salle de la maison provinciale pour le verre de l’amitié. 

Nous rendons grâce à Dieu pour ce premier groupe de Salésiens coopérateurs de l’IFAK – et qui ne sera pas le dernier - pour avoir fait un pas en avant dans leur vie pour la chose importante selon Don Bosco : l’éducation des jeunes. Nos sincères remerciements vont au P. Gaspard qui les a formés et au P. Jean Bosco NTIREGANYA,  leur délégué local. 

Jonathan Ayaku, sdb

Go to top