Dimanche, 18 février 2018, les membres des branches de la Famille Salésienne du Burundi/AGL, étaient nombreux à se  rassembler dans la communauté salésienne de Buterere/Bujumbura, pour fêter l’Étrenne du Recteur Majeur. 

Cette fête, incomparable, s'est déroulée dans la chaleur d'un soleil radieux, dans une salle entourée par un magnifique jardin aux abords du lac Tanganyika. 

La délégation du Rwanda était conduite par le Père Raphaël Katanga, Délégué du Père Provincial pour cette journée. Le Père Gaspard Nteziryayo, délégué provincial des Salésiens coopérateurs et Sœur Marie Thérèse FMA,

tous deux venant du Rwanda, y étaient présents également. 

Après la prière d'ouverture, l’accueil chaleureux des participants et leur présentation, le Père Raphaël a pris la parole, au nom du Supérieur Provincial, pour remercier tous ceux et celles qui avaient répondu à l'invitation. Puis il a signalé les principaux événements salésiens qui ont marqué l’année 2017, en lisant le texte écrit par le Supérieur Provincial, le Père Camiel. 

Les participants ont regardé et écouté le DVD du Recteur Majeur, qui a présenté en une quinzaine de minutes, l’essentiel du message de l’Étrenne 2018, qui est ainsi libellée : 

« Seigneur, donne-moi de cette eau. Cultivons l’art d’écouter et d’accompagner.» Pour une meilleure compréhension, ce titre fut traduit en Kirundi. L'étrenne fut présentée et expliquée par le Père Henri Bakishimira, Salésien de Don Bosco.

Dans un climat de famille et de fête, on a présenté les quatre branches de la Famille salésienne existant au Burundi : les Salésiens de Don Bosco, les Anciens Élèves, les Salésiens Coopérateurs et la Communauté de la Mission Don Bosco (CMB). Les  Filles de Marie, Notre-Dame de Cana étaient aussi présentes.

La fête fut honorée par la présence de Monsieur Célestin Ndayizeye, Ministre de l'eau, de l'environnement et de l'aménagement du territoire, ancien élève du Lycée Don Bosco de Ngozi. Un autre distingué participant, ancien élève aussi, fut Monsieur Anatole Kanyenkiko, ancien Premier Ministre et chef du gouvernement burundais, une personnalité influente.

Dans son discours, l’Honorable Célestin Ndayizeye a exprimé sa reconnaissance pour l'éducation reçue au Lycée Don Bosco. Il a promis sa collaboration pour la bonne marche de la Famille salésienne au Burundi. 

Quelques questions fondamentales ont guidé le partage et ont permis une bonne intériorisation de l'Étrenne. À partir de certaines réflexions émises, ont été tirés plusieurs engagements ou lignes d’action pour l’apostolat de la Famille Salésienne.

Les participants ont constaté que nous avons tous besoin de nous exercer à l’art de l’écoute, qui est plus que le fait d’entendre. Ils ont compris que, dans la communication avec l’autre, la première chose est la capacité du cœur qui rend possible la proximité, sans laquelle il n’existe pas de véritable rencontre spirituelle.

Le Père Vital Minani, sdb, a présidé la concélébration eucharistique. Dans son homélie il a invité les participants à s'engager afin que la Famille salésienne soit vraiment une réalité de chaque jour. Après la messe, un autre aspect de la famille fut le partage fraternel du repas de fête.

Prions le Seigneur afin que nous nous engagions pleinement pour l’épanouissement de la Famille salésienne dans notre Vice-Province.

Père Raphaël Katanga.

Go to top