Depuis le début de cette année, la communauté de Kamuli a organisé un tournoi de football. Il a débuté le 1er janvier, et dimanche 3 février, c’était la finale. Vingt-cinq équipes ont participé : 4 pour les filles et 21 pour les garçons. Parmi ces équipes, il y en avait cinq de notre oratoire, dont une de filles.

Les équipes étaient réparties en quatre catégories selon l’âge et le sexe : une catégorie de filles, une de moins de 12 ans, de 14 ans, et les moins de 23 ans. 

A 12h, les joueurs et les spectateurs ont chanté l’hymne national et après cela une jeune fille qualifiée en arbitrage a donné le coup d’envoi. Pendant le jeu, les cris de joie des spectateurs faisaient que même les passants venaient voir ce qui se passait dans notre oratoire. Chaque équipe avait la ferme volonté de remporter la victoire. Dans les trois premières catégories, le gagnant de la coupe a été indiqué par le score obtenu à l’issue du lancement des penalties. Parmi nos équipes de l’oratoire,  l’équipe des filles a remporté la coupe à l’issue des penalties. 

A 17h, le dernier match a débuté par un défilé : c’était les « moins de 23 ans ». Les autorités politiques et civiles de la localité étaient représentées. La fanfare (notre « brassband ») rythmait le défilé. Après cela, l’hymne des Basoga a retenti d’abord, ensuite, l’hymne national. A 17h30, l’arbitre a donné le coup d’envoi. A voir la technique et les talents de ces joueurs, le match était très intéressant. Il fallait y être ! Il a duré 93 minutes et s’est terminé sur le score de 2 à 1 en faveur de Kamuli FC, une équipe de la ville de Kamuli. A la fin de tous les matchs, c’était le moment des discours et de la distribution des prix. Toutes les équipes qui ont joué la finale ont eu des prix. Les deuxièmes équipes (les « perdants ») ont eu chacune : des bassins, un ballon de football et des ceintures tandis que les gagnants, en plus des prix des perdants, ont eu des maillots et une coupe.  Les cérémonies ont pris fin à 19h30 dans le calme et la paix. Les spectateurs étaient au nombre d’environ 2000. 

Nous remercions vivement les bienfaiteurs et le Père Philip Gbao, chargé de l’oratoire, qui a pris l’initiative d’organiser ce tournoi. Que Dieu les bénisse !

Fratri Aaron Rivuzimana, sdb