Pendant 18 ans, j'ai travaillé au Centre de Formation Don Bosco de la province de BEN (Belgique et Pays-Bas) et les 8 dernières années en tant que responsable de  ce  Centre. En fonction de ma mission, j’ai été amenée à approfondir le charisme et la vie de Don Bosco.

C'était mon travail – avec mon équipe – d’actualiser l'esprit et l'approche pédagogique de Don Bosco et de les transmettre aux nombreux collaborateurs laïcs dans toutes nos œuvres de la Province. Nous l'avons fait avec beaucoup d'enthousiasme et de créativité. Au cours de ces années, Don Bosco est devenu pour moi beaucoup plus qu'un « job ». Peu à peu, il est devenu une vocation et un choix de vie. Rendre service là où on a besoin de moi est ce que j'ai promis à Don Bosco.

 

Ces dernières années, la Vice- Province africaine de l'AGL m'a invitée deux fois, chaque fois pendant un mois, pour partager mes connaissances sur Don Bosco et son système éducatif à travers plusieurs programmes de formation avec les laïcs et les salésiens. Ce furent des occasions uniques de faire connaissance avec cette jeune province en plein développement. Entretemps, j'ai lancé avec eux un projet visant à créer un centre de formation permanente pour l’AGL, adapté aux besoins locaux.

 

Mais il s’est passé encore autre chose… Au fil de la collaboration et les échanges,  mon engagement pour l’AGL est devenu un appel de Don Bosco pour m’engager dans un nouveau choix de vie. J’ai réalisé que ce contexte avec son enthousiasme salésien avait besoin de moi. Oserais-je abandonner mon travail, ma famille, mes amis, mes activités et mes engagements, bref toute ma vie en Europe? Pourrais-je, en tant que missionnaire laïque, mettre ma personne et mon expertise acquise au service de cette province en pleine expansion? Ma tête ne le savait pas trop mais mon cœur a dit oui!

 

À travers des consultations et avec l’aide des deux Provinciaux (BEN et AGL), ce choix a été précisé et transformé en une coopération et une mission concrètes. Dans l'avenir, je coordonnerai le Bureau des projets de l'AGL et m'engagerai également dans la formation salésienne et la communication sociale. La province de BEN me soutient pour que cela soit possible sur le plan administratif et financier : un beau et puissant signe de solidarité et de coopération transfrontalière dans la congrégation. Grand merci, chers frères en Don Bosco!

 

Le 18 janvier, au cours d’une célébration dans la communauté d'Oud-Heverlee où j'ai travaillé toutes ces années, j'ai été bénie et envoyée en mission. Le 26 janvier, j’ai dit au revoir à ma famille, mes amis, mes  collègues et la famille salésienne en Belgique. Le 27 janvier, j'ai été chaleureusement accueillie en  AGL, à Kigali, au Rwanda, pour commencer ma mission. Avec la bénédiction de Dieu et la joie de Don Bosco, nous allons commencer une coopération salésienne fructueuse qui incarne le rêve de la Congrégation de Don Bosco de partager pleinement la mission avec les laïcs. 

Je confie ma personne et ma mission aux soins paternels de Don Bosco et aux soins maternels de Marie Auxiliatrice, celle qui vient à notre aide.

Colette Schaumont.