Dimanche 12 mai 2019, les Salésiens de Don Bosco de la Vice-province d'Afrique des Grands Lacs (AGL), les chrétiens de la paroisse saint Jean Bosco de Rango, les membres de différentes branches de la Famille Salésienne, les amis, le frère cadet de P.Léon, et son épouse, venus spécialement de Belgique, ont entouré Père Léon PANHUYSEN, pendant la messe d'action de grâce de son jubilé de 50 ans de vie sacerdotale.

  Par la même occasion, Père Léon a célébré 50 ans de vie missionnaire en Afrique et 80 ans d’âge. C'était donc une triple célébration qui a coïncidé avec le dimanche de prière pour les vocations.

C'est Monseigneur Philippe Rukamba, Evêque du Diocèse de Butare qui a présidé la concélébration eucharistique à laquelle ont participé de nombreux prêtres, religieux et religieuses. Un organiste de talent avait bien préparé cette messe qui fut magnifiquement chantée par deux chorales de la paroisse. Les voix angéliques des chantres furent admirées par l'assemblée. Ce fut un jour de joie familiale et de fête.

Dans son homélie, Monseigneur Philippe Rukamba a donné l'origine biblique de la célébration du jubilé. Il a concrétisé son homélie en parlant de la vie du jubilaire. Il a terminé en invitant Père Léon à continuer à faire fructifier ses activités pastorales et a demandé à l'assemblée de prier pour le héros de la fête.

Après la prière universelle, l'assemblée s'est jointe à l'offrande du Christ au Père en apportant les produits de leurs champs et autres objets. La longue file de la procession était accompagnée par un chant bien rythmé.

Vers la fin de la messe, dans son allocution, en Kinyarwanda, Père Léon a remercié le bon Dieu pour le don de la vie et de la vocation. Le plan de son discours était le fruit de la rhétorique. L'alternance des strophes témoignait de sa formation classique. Elles furent entrecoupées par des tonnerres d'applaudissements accompagnés par des cris traditionnels de joie comme expression émotionnelle à la suite des  paroles du prêtre qu'ils estiment beaucoup .. Son frère et sa belle-sœur étaient émus et fiers de l'appréciation de la mission d'évangélisation et d'enseignement de leur frère au Rwanda. "Après cinquante ans de vie en Afrique, le Rwanda est devenu mon deuxième pays; même si j'ai la carte pour étrangers, je sens dans mon cœur que je suis un Rwandais", a-t-il affirmé. Cette phrase fut accompagnée par un long applaudissement qui a fait croire qui la toiture de l'église de Rango allait s’écrouler. On se plaisait à écouter la belle voix de Père Léon que l'âge et la fatigue du travail missionnaire en Afrique n'ont pas altérée. Son allocution fut suivie par les mots du Président du Conseil paroissial, du Père Provincial et de l'Évêque.

Après la messe, tous les invités ont été accueillis dans la belle salle du Noviciat où ont eu lieu les agapes fraternelles. Là, d'autres discours ont été prononcés. Cette journée solennelle restera gravée dans toutes les mémoires. 

Prions pour Père Léon afin que le Seigneur lui accorde longévité et prospérité dans sa mission.

Père Raphaël Katanga