Dans un climat de joie inexprimable, l’école professionnelle salésienne DON BOSCO RANGO TVET SCHOOL a célébré, ce dimanche 29 septembre, la fête de l’école pour l’année scolaire 2019.

Tout s’est bien déroulé en présence des élèves, des éducateurs, des parents des élèves, des amis et connaissances. 

Les cérémonies ont commencé à 11h par la célébration eucharistique présidée par le Père  Rémy NSENGIYUMVA sdb, curé de la paroisse de Rango. Dans l’homélie, il a surtout insisté sur la discipline des élèves, d’abord au cours du stage pratique qu’ils commenceront le 10 octobre, puis dans la vie quotidienne qu’ils vont mener par après. 

« Vous devez montrer aux autres », disait-il, « que vous avez passé un certain temps chez Don Bosco et cela se manifestera à travers votre comportement là où vous serez. » 

Après la messe, il y a eu d’abord la visite d’ensemble dans les ateliers, pilotée par le directeur de l’école le Père Jean Pierre TURABANYE sdb, le préfet des études ainsi que les enseignants, en vue de se rendre compte de ce que les élèves sont capables de réaliser ; puis un temps a été laissé aux élèves pour présenter les divers numéros prévus : c’était merveilleux. Entre les numéros, étaient  insérés  quelques discours de divers intervenants, à savoir le représentant des élèves, le président du comité des parents,  le préfet des études de Don Bosco Rango TVET SCHOOL ainsi que le directeur de la communauté salésienne de Rango, le Père Gaspard NTEZIRYAYO.  Ils étaient tous reconnaissants des bienfaits dispensés par cette  école.

                     Le doyen des élèves disait : « Nous vous promettons que partout où nous serons, nous tâcherons d’être des témoins fidèles de l’amour reçu chez les salésiens de Don Bosco et, le plus possible, nous essayerons d’être de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens tels que nous l’avons appris chez Don Bosco. » Quant au président du comité des parents, il a signalé, parmi d’autres demandes, qu’ils souhaiteraient que la durée des études soit allongée pour passer d’une année à trois ans afin de renforcer la performance des élèves sortant de cette école, ce qui leur permettrait peut-être de faire parfois même des études universitaires. Le préfet des études, quant à lui, a remercié pour la bonne collaboration entre salésiens, les éducateurs et les parents pour l’éducation et l’évangélisation des jeunes ; il a ajouté que les difficultés ne manquent pas mais que, heureusement, suite à cette bonne collaboration, on sait comment s’y prendre. Le Père directeur de la communauté salésienne de Rango a rappelé aux élèves qu’ils seront désormais comptés parmi les anciens de Don Bosco, un groupe très important de la Famille salésienne et il les a ainsi invités à faire honneur à cette appartenance.

                   Un repas fraternel a clôturé les cérémonies du jour et tout le monde rêve de la possibilité de revivre plus tard ce jour mémorable.                                                       

Rémégie NZOYISENGA, sdb.

Go to top